Forum de discussions, d'informations et d'actualité Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant et mot de passe
18 Novembre 2017 à 00:15:49 *
Nouvelles: Bienvenue dans le forum de discussion de la communauté de Troc et d'échanges francophone
 
   Accueil   Aide Rechercher Mots clés Chat Identifiez-vous Inscrivez-vous  
L'esclavage continue en Mauritanie
Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: L'esclavage continue en Mauritanie  (Lu 1042 fois) Bookmark and Share
G-unit_soldier
Néophyte
*
18 Novembre 2017 à 00:15:49
Localisation: Annecy
Messages: 43


tradezone tradezone newstradezone
Voir le profil WWW
« le: 09 Juin 2014 à 13:54:03 »
RépondreRépondre SéparerHaut de page

 Le président de l’IRA a lancé cette semaine à Néma dans le Sud-Est de la Mauritanie le premier caravane de la liberté de cette envergure,une marche motorisée contre l’esclavage qui vise principalement à instaurer dans le pays une dynamique nationale pour abolir ce fléau. De la capitale du Hodh El Chargui à Nouakchott les militants anti-esclavagistes vont secouer le cocotier partout où ils passeront pour faire tomber le spectre de l’obscurantisme.
Chaque jour qui passe est une occasion pour le président de l’IRA une des ONG non reconnue officiellement et la plus connue à l’étranger et en Mauritanie de montrer son indignation et sa colère contre la situation de l’esclavage dans le pays. Ould Abeid regrette que la loi du silence face à ce fléau  est loin de se terminer malgré les fréquentes dénonciations des cas présumés d’esclavage à Nouakchott comme à l’intérieur du pays.Il est certain que les Haratins vivent douloureusement ce sentiment d’impasse aggravé par le discrédit des pouvoirs publics qui continuent de fermer les yeux et porter atteinte gravement à leur dignité humaine. Depuis des années le leader Haratin a instauré un jeu de ping pong avec l’Etat mauritanien tantôt en sa faveur tantôt en sa défaveur. Cette fois-ci le chef historique de l’IRA veut frapper fort en secouant le cocotier dans la capitale même de l’esclavage et haut lieu des féodaux maures à Néma où il a lancé cette semaine le premier caravane de la liberté  d’une telle ampleur avec en toile de fond une marche motorisée du Hodh El Chargui à Nouakchott. Les militants anti-esclavagistes entendent faire tomber dans chaque localité visitée le spectre de l’obscurantisme. La meilleure façon c’est d’apprendre d’abord le Coran face à la menace de l’arbitraire et le double langage des autorités de Nouakchott martèle le président de l’IRA. Il appelle ses compatriotes à profiter des opérations de l’enrôlement pour s’inscrire et prendre ainsi leurs destinées en main. Il s’agit de défier le cœur du système tribal  surtout dans cette wilaya où plus de 80 pour cent des Haratins croupissent dans l’ignorance et la pauvreté voilà à quoi tourne celui qui incarne jusqu’ici l’un des meilleurs combattants de la liberté en Mauritanie. Ce nouveau tournant de la lutte anti-esclavagiste lui a redonné du poil de la bête pour demander l’application stricte de la loi sur la criminalisation de l’esclavage  qui vient d’être adoptée par le parlement .Ould Abeid fait ainsi un pas avant pour la vivante et pleine liberté dont rêvent tous les peuples épris de justice.
Yaya Kane
Publié par Diko Hanoune à dimanche, janvier 27, 2013

source

Marche_contre_l'abolition_de_l'esclavage_en_Mauritanie.jpg
L'esclavage continue en Mauritanie
* Marche_contre_l'abolition_de_l'esclavage_en_Mauritanie.jpg (34.53 Ko, 356x268 - vu 162 fois.)
Journalisée

http://www.shortymc.com
Faîtes connaitre votre musique !
Mots clés:
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  


Propulsé par MySQL Propulsé par PHP
Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006-2008, Simple Machines
Twitter Mod created by 2by2host.com - a web hosting company
| Sitemap
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !