Forum de discussions, d'informations et d'actualité Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant et mot de passe
20 Octobre 2017 à 05:16:18 *
Nouvelles: Bienvenue dans le forum de discussion de la communauté de Troc et d'échanges francophone
 
   Accueil   Aide Rechercher Mots clés Chat Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Le point de vue d’OVH.com sur la loi renseignement
Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Le point de vue d’OVH.com sur la loi renseignement  (Lu 583 fois) Bookmark and Share
Tony
Membre Héroïque
*****
20 Octobre 2017 à 05:16:18
Messages: 533



Voir le profil WWW
« le: 07 Mai 2015 à 22:09:33 »
RépondreRépondre SéparerHaut de page

Hier mardi 5 mai, les députés ont voté l’adoption de la loi renseignement par 438 voix pour et 86 contre. En attendant la suite du processus législatif, Octave Klaba, fondateur et Chairman d’OVH, revient en détail sur les conséquences réelles de cette loi, pour les hébergeurs, les FAI et leurs clients.



OVH a menacé de s’exiler hors de France, si la loi renseignement était adoptée. La loi vient d’être votée par l’Assemblée nationale. Qu’allez-vous faire maintenant ?

Je souhaite d’abord m’exprimer sur la loi elle-même. Cette loi n’est pas bonne pour notre pays. Pourquoi ?
Parce qu’elle va changer nos comportements, notre manière de vivre au quotidien, notamment lorsqu’on utilise les téléphones et l’Internet. Nous allons avoir le sentiment d’être sur écoute constamment et cela va créer une psychose dans la population. Manuel Valls le Premier ministre disait « Nous sommes en guerre », et effectivement avec la loi renseignement, le stress vient d’être transmis à l’ensemble du pays. En bref, si le gouvernement voulait que la population se sente menacée, c’est réussi. Très rapidement et automatiquement, nous allons intégrer les mécanismes de l’autocensure.
Je pense qu’au contraire, le rôle du gouvernement est de gérer le pays et ses problématiques sans que cela ait un impact sur la population, sans provoquer un changement de nos comportements, sans modifier les habitudes, sans modifier nos libertés acquises ou notre manière de vivre au quotidien. Le gouvernement a décidé de nous lier tous à cet état d’urgence terroriste. C’est un fait. C’est un choix. Personne ne peut plus dire « moi dans mon village je me moque du terrorisme ».

Lire la suite de l'article ici
Source : www.ovh.com


*  (3.86 Ko, 120x90 - vu 78 fois.)
Journalisée

Why not?
Mots clés: vie privee ecoute gouvernement datacentres espionnage données 
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  


Propulsé par MySQL Propulsé par PHP
Powered by SMF 1.1.19 | SMF © 2006-2008, Simple Machines
Twitter Mod created by 2by2host.com - a web hosting company
| Sitemap
XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !